Pour transformer un salon du livre en succès

Blogueur Invite

Écrit par Frank Schneider et traduit par Maud Labeille

Chez nous comme à l’étranger, la saison des salons littéraires est ouverte. Les auteurs, les maisons d’édition et tous ceux qui veulent se faire un nom dans le milieu se préparent. Tout le monde est d’accord sur le fait qu’un salon peut être LE tremplin. Mais comment utiliser au mieux cette possibilité ? Comment se préparer à cette manifestation de manière optimale ? A quoi doit-on prêter attention ? De quoi devez-vous vous occuper en amont ? Nous avons rassemblé ci-après quelques conseils qui vous aideront à répondre à ces questions.

salon-du-livre

Planifier sa participation

Avant de faire quoi que ce soit d’autre, il faut préparer la façon dont vous voulez participer au salon. Avez-vous besoin d’un stand ? Réservez-le ! Etes-vous prêt à présenter un projet à une maison d’édition ? Prenez rendez-vous au préalable ! Clarifiez vos besoins et vos buts : qu’attendez-vous de cette participation au salon ?  Occupez-vous ensuite des détails pratiques de votre participation, réservez un hébergement ainsi qu’éventuellement un billet de train, cela vous permettra ainsi de limiter vos coûts. Réfléchissez à votre stand : comment le monter ? De quoi avez-vous besoin ? Vous trouverez sur internet des inspirations concernant les stands de salon.

Je pars en voyage et je mets dans ma valise…

Que devriez-vous avoir en tant que visiteur et/ou exposant du salon à présenter ? Faites un plan. Voici ce que vous devriez emmener avec vous :

  • Des flyers sur vos œuvres ou sur vos prochains événements
  • Faites imprimer des cartes de visite avec toutes vos données de contact pertinentes (vous pouvez les faire faire chez un imprimeur en ligne sans oublier d’inclure l’adresse de votre site internet ou vos réseaux sociaux).
  • En tant qu’auteur vous devriez avoir des extraits de votre travail ou des manuscrits à portée de main. Une vue d’ensemble de tous vos projets pourrait également être un plus.
  • Si vous planifiez votre visite au salon avec votre éditeur, vous devriez disposer de documentation sur les prochaines parutions.

De plus, faites en sorte que votre site et vos pages de réseaux sociaux soient régulièrement mis à jour. Cela aide à faire bonne impression quand des personnes intéressées vous recherchent sur internet. En aucun cas ils ne devraient tomber sur des contenus obsolètes, cela ne fait pas du tout professionnel. Besoin d’aide ? Consultez les offres de services pro de Lulu.

Pendant la manifestation : réseautez !

De nos jours, le mot magique est le réseau. Vous devriez toujours vous efforcer d’en avoir un et en prendre soin. Sur le salon, cela veut dire concrètement : parler avec vos clients, vos partenaires et vos concurrents. Vous seriez étonnés de voir comment peut évoluer une relation avec de vagues connaissances. Quelques conseils d’entrée en matière :

  • Informez-vous sur le programme des exposants et/ou sur les nouvelles parutions des auteurs afin de pouvoir débuter facilement une conversation. Posez ouvertement des questions qui montrent votre intérêt pour le travail de votre interlocuteur.
  • Pensez également à l’avance à ce que vous allez dire sur votre travail ou votre actualité. Avez-vous quelques anecdotes en réserve sur la genèse de votre œuvre ? Soyez bien préparés pour éviter que la conversation ne se retrouve dans une impasse. Donnez des informations intéressantes que votre interlocuteur ne pourrait se procurer nulle part ailleurs.
  • Prenez des notes de vos conversations, cela vous aidera ensuite à mettre de l’ordre dans vos pensées et à coordonner des rendez-vous ou à vous y préparer.
  • Mettez sur pied des lectures publiques, que ce soit en tant qu’auteur ou qu’éditeur, et inscrivez-les dans le programme du salon. Cela peut attirer de futurs lecteurs et partenaires potentiels à votre stand et attirer l’attention sur vous.

Et après le salon ?

Après la manifestation, il faut débriefer ! Faites le bilan et soignez vos nouveaux contacts. Qu’est-ce qui a bien fonctionné ? Qu’est-ce qu‘il vous a manqué ? Prenez des notes. Organisez des rendez-vous avec les contacts que vous avez noués ou réactivés, inscrivez-les dans une liste pour une newsletter exclusive ou simplement remerciez-les pour cette rencontre agréable. Et ensuite, il faut planifier le prochain salon.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.