Créer un bon fichier PDF prêt à l’impression

L’écriture et la relecture sont suffisamment difficiles en elles-mêmes. Ensuite, pour s’éditer, vous devez adapter le format de votre fichier pour correspondre aux exigences de l’imprimeur. Ce n’est pas facile. Aujourd’hui, nous nous adressons au thème suivant : comment fait-on pour créer un « fichier PDF prêt à l’impression » ?

Remarque : chaque imprimeur possède ses propres lignes directrices et préférences selon le type d’imprimeuses qu’il utilise. Dans cet article, nous ne mentionnons que les exigences requises par les imprimeurs du réseau Lulu. Ces exigences sont uniques à Lulu et ne correspondent PAS aux exigences particulières des autres imprimeurs du monde et, par conséquent, je vous conseille de vérifier avec l’imprimeur de votre choix et de lui demander quelles sont ses spécifications uniques avant de soumettre votre fichier.

Qu’est-ce qu’un fichier prêt à l’impression ?

Tout est dans le nom. Un fichier prêt à l’impression est un fichier qui correspond aux spécifications techniques fournies par l’imprimeur de votre choix qui pourra être imprimé avec succès.

Les fichiers prêts à l’impression doivent toujours être des fichiers PDF.

Lorsque vous faites la mise en forme de votre livre, vous créez un fichier. Normalement, c’est un fichier DOCX ou DOC provenant de Word or un fichier INDD originaire de InDesign. Il est peut-être un très beau fac-similé de votre produit final mais il n’est pas encore un fichier prêt à l’impression. En particulier, le format du fichier importe beaucoup à cette étape. Tandis que les logiciels tels que InDesign et Word sont capables de générer un fichier imprimable, le fichier que l’on envoie à l’imprimeur sera un fichier PDF. En fait, même si vous êtes à la maison et vous imprimez un fichier à partir d’une imprimante personnelle, le fichier reçu et imprimé par l’imprimante est un fichier PDF.

Comment créer un fichier PDF prêt à l’impression

Tous les traitements de texte (tels que Microsoft Word, Scrivener ou même Google Docs) ont la capacité d’exporter un fichier en format PDF. Mais comment s’assurer que votre PDF est prêt à l’impression chez Lulu ?

1. Exporter avec les paramètres de l’imprimante

La formulation exacte peut varier parmi les logiciels mais vous devez toujours exporter le fichier à partir de votre traitement de texte en utilisant les paramètres de la plus haute qualité disponible.

2. Ouvrir votre PDF dans un rédacteur PDF

Alors que vous avez un fichier PDF, ouvrez-le dans Adobe Acrobat ou le logiciel de votre choix.

3. Vérifier les polices

Cliquez sur Fichiers > Propriétés du document > Polices. Si toutes les polices sont montrées (dans l’ensemble « jeux partiels incorporés »), alors vos polices sont incorporées.

4. Vérifier les images

Commencez un projet sur Lulu et téléchargez votre fichier. Si le document contient des images à basse résolution, vous recevez un avertissement qui vous indique les pages contenant les images en question.

5. Aplatir votre document

De la même manière que dans l’étape précédente, l’automate de création vous enverra un avertissement s’il détecte des objets transparents.

Annonce : Plus d’informations sur chaque élément essentiel dans votre PDF à suivre !

Qu’est-ce qu’un fichier PDF ?

Créé il y a une trentaine des années par Adobe, le « Portable Document Format » (ou PDF) est un format adopté pour faciliter la distribution et le partage de contenu. Le fichier PDF a obtenu une réputation comme étant le fichier le plus versatile et facile à partager, en offrant une valeur durable à travers les champs de l’écriture, de la relecture et des plateformes de design.

De même, la variété disponible de lecteurs PDF facilite le partage des fichiers.

Peu importe le logiciel que vous préférez pour la mise en forme de votre livre, vous devez toujours respecter les lignes directrices pour un bon fichier PDF fournies par les imprimeurs du réseau Lulu.

Un fichier prêt à l’impression est toujours un PDF et un PDF prêt à l’impression doit toujours respecter les spécifications fournies par l’imprimeur.

Qu’est-ce qu’un fichier PDF ?

Lorsque vous créez votre fichier, il est très important de respecter les lignes directrices fournies par Lulu. Mais ne vous inquiétez pas ! Pour la plupart des fichiers, ce n’est pas trop difficile de respecter ces exigences et les logiciels que vous utilisez créent souvent un fichier conforme à la plupart des éléments requis. Mais ce n’est pas toujours le cas. De ce fait, nous vous encourageons de vous familiariser avec les recommandations et normes conseillées pour la mise en forme de votre livre et vos fichiers.

1. Résolution des images

300 points par pouces (ppp en français, dpi en anglais) est la règle générale. Il faut aussi faire un peu de recherche sur votre logiciel et trouver la meilleure manière et les meilleurs paramètres à appliquer lorsque vous exportez votre fichier PDF afin de ne pas perdre de la résolution. La compression des fichiers et des images est assez commune lorsque vous utilisez des logiciels tels que MS Word, alors méfiez-vous de tout paramètre qui risque de réduire la taille de votre fichier et ainsi baisser la résolution de vos images.

Bref, dans un monde parfait, toute image sera au moins 300 ppp. Mais, nous n’habitons hélas pas dans un monde parfait, et par conséquent, il peut éventuellement arriver des circonstances où vous vous trouvez avec une image d’une résolution inférieure à 300 ppp. Ce n’est pas grave. Vous n’êtes pas encore dans de beaux draps et vous pouvez quand même utiliser l’image malgré le fait que la qualité de l’image puisse en souffrir.

Des images granuleuses ou pixélisées peuvent éventuellement se produire. Nous vous conseillons d’agrandir une image de 100 % jusqu’à 200 % ou 300 % afin de vérifier la qualité de l’image.

2. Espace colorimétrique

L’espace colorimétrique que vous choisissez impacte la gamme de coloris et la façon dans laquelle les couleurs sont organisées. L’essentiel est de coordonner l’espace colorimétrique que vous utilisez pour votre fichier avec celle de l’imprimeur. Pourquoi ? Pour que les couleurs affichées sur votre écran correspondent (relativement) à celles du livre imprimé.

Pour Lulu, nous préférons sRGB et CMYK (CMJN en français). Si vous travaillez sur Word, veuillez vérifier que vos images sont déjà en sRGB ou CMYK. Sinon, il n’est pas possible d’éditer l’espace colorimétrique de vos images une fois votre fichier téléchargé sur Word. À ce stade, la résolution des images est fixée.

C’est une des raisons principales pour lesquelles j’hésite à recommander Word pour la mise en page des livres qui contiennent des images. Les logiciels de mise en page tels que InDesign, Affinity Publisher ou même Scribus vous offrent plus de contrôle sur une gamme de paramètres, notamment ceux qui gèrent la qualité des images et l’espace colorimétrique.

3. Les traits de coupe

Traditionnellement, les traits de coupe indiquent à l’imprimeur le repère où il faut couper la page. C’est un type de repère d’impression et certains imprimeurs s’en servent pour aligner les machines lors du processus de rognage (massicotage) et livrer une coupe étroite.

Attention : n’incluez pas les traits de coupe ni les hirondelles lorsque vous exportez votre fichier PDF pour Lulu. Nos imprimeurs utilisent un processus dicté par la taille du livre sélectionnée dans l’automate de création. Si le fichier contient des traits de coupe, les repères seront imprimés dans les coins de vos pages.

Les traits de coupe sont très utiles lors de la mise en page du livre mais assurez-vous de les avoir enlevés avant d’exporter votre fichier.

4. Bords/fonds perdus

Les bords perdus sont les marges qui s’étendent au-delà des marges de sécurité afin d’assurer que le contenu près du bord de la page est bien imprimé. Pour la plupart des imprimeurs, la mesure suggérée pour les bords perdus est 0,2 à 0,3 cm (0,125 pouces) sur chaque côté de la page.

À noter : tous les fichiers prêts à l’impression contiennent des bords perdus.

Par exemple, les dimensions finales d’un livre à taille Roman (15,24 x 22,86 cm ou 6 x 9 pouces) sont 15,84 x 23,46 cm (6,25 x 9,25 pouces). Une fois les pages imprimées, le 0,3 cm sur chaque côté est rogné avant que le livre ne soit relié.

Un fichier pour un livre DOIT inclure les bords perdus si vous avez du contenu (comme des images ou une couleur de fond) que s’étale jusqu’aux bords de la page. Un fichier qui ne contient pas de bords perdus est quand même imprimé avec cette marge et cela peut éventuellement produire des pages avec une fine bordure blanche.

Je vous conseille de créer votre fichier avec les bords perdus, n’importe quel type de livre que vous voulez créer. Pour ce faire en Word, vous devez ajouter des tailles personnalisées et ajuster les marges pour prendre en compte l’addition de 1,27 cm sur tous les côtés. Certains logiciels, tels que InDesign, vous donnent l’option de configurer les bords perdus lorsque vous créer le document.

Une image illustrant la différence entre un document avec les bords perdus et un document sans les bords perdus.
Image traduite de Stock Exchange

L’image ci-dessus souligne les dangers associés inhérents à un fichier imprimé sans les bords perdus. Le bord coupé de la page est représenté par la bordure noire. Le résultat ? La page à droite, avec le fond bleu, est rognée avec un liseré blanc autour du fond bleu. Pour un peu plus d’infos supplémentaires sur le sujet des bords perdus, je vous conseille de consulter ce vidéo : Comprendre les fonds perdus pour les documents d’impression

5. Les polices

Tandis qu’il existe beaucoup de raisons pragmatiques pour lesquelles nous recommandons que vous utilisiez des polices communes lors de la mise en forme de votre livre, peut-être que vous aimeriez utiliser une police plus originale pour les titres de vos chapitres. Ou pour le titre et le faux titre du livre. Ou même le livre entier. Comme vous voulez.

Nous vous prions juste d’être conscient du fait qu’une police customisée ou achetée peut produire des erreurs lors de l’impression de votre livre. Le problème le plus pressant est la question de droit ; est-ce que l’imprimeur a le droit d’imprimer la police que vous avez achetée vous-même ? Heureusement, il y a une façon d’éviter ce problème entièrement :

Incorporez toutes les polices.

La procédure pour incorporer les polices varie parmi tous les logiciels mais une fois vous avez créé votre PDF, vous pouvez utiliser Adobe Acrobat ou Reader afin de vérifier les spécifications PDF et remarquer si toutes les polices sont incorporées.

Pour ce faire, allez à Fichier > Propriétés > Police

Une image de la boîte de dialogue "Propriétés du document" dans Word.

Le texte (jeux partiels incorporés) indique que la police a bien été incorporée. Pour plus d’infos l’incorporation de vos polices et la mise en page de votre manuscrit :

Cinq conseils pour la mise en page sur Word

La mise en page peut être intimidante. Voilà la réponse aux cinq questions les plus fréquemment posées sur la mise en page sur Word.

Cinq conseils pour la mise en page sur Word

Vérification du fichier prêt à l’impression

L’outil le plus utile que nous vous fournissons est probablement le vérificateur du fichier. Peut-être l’avez-vous déjà remarqué ; lorsque vous téléchargez vos documents PDF, nous faisons un contrôle et normalisons vos fichiers afin de vérifier que votre fichier PDF soit conforme aux exigences de nos imprimeurs.

J’espère que j’étais en mesure de démystifier le processus de création d’un bon PDF prêt à l’impression et que j’ai réussi à vous communiquer à quel point il est important de vérifier que votre fichier est conforme aux exigences d’une maison d’auto-édition telle que Lulu.

Avez-vous d’autres questions sur la création d’un bon fichier PDF prêt à l’impression ? N’hésitez pas de nous laisser un commentaire !

Resources supplémentaires :

Comment m’assurer que mon PDF va s’imprimer correctement ?
Créer un PDF avec bords perdus sous InDesign

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page
%d blogueurs aiment cette page :